Cartes « en ville » ou « en l’air » pour accompagner les catalogues

Des boîtes hexagones 100% recup !

Compte rendu de mes premières portes ouvertes

7 juin 2017

On est mercredi, je suis maintenant descendue de mon nuage tout doux et j’ai très envie de faire revivre, pour les absentes, la folle journée des portes ouvertes à Esbly. Voici donc un compte rendu en image et en bribes de conversation…

Des cadeaux et des surprises

Noé, 4 ans, voyant les sacs : « Maman c’est un cadeau pour moi ? »

Moi : « Non c’est pour les personnes qui vont venir à la maison pour faire un atelier de scrap. »

Afin de remercier toutes les personnes étant venues me rendre visite, j’avais préparé des petits cadeaux « à emporter » : un cahier de coloriage fait main pour la détente (merci Sophie pour l’idée), un œuf en chocolat pour la douceur, un échantillon incolor et ses combinaisons de couleur pour l’inspiration et une liste d’achats pour noter ses coups de cœur. Les grands sacs contiennent en plus le « magnifique », le « splendide », le « merveilleux » nouveau catalogue que j’offre pour toute commande. Il est accompagné de plusieurs post-it et stabilos pour qu’elles puissent entourer et annoter leurs produits préférés.

Une table d’inspiration et une braderie

Enzo, 6 ans, voyant SA boîte d’anniversaire sur la table l’attrape pour la récupérer : « Ça c’est à moi ! »

Moi :  » Oui je sais, tu me la prête pour montrer aux filles comme elle est belle ? »

Les portes ouvertes c’est aussi l’occasion de montrer en action les nouveaux articles du catalogue. J’aurais aimé avoir plus de temps (et de place) afin d’exposer également les dies/tampons/encre du nouveau catalogue, mais j’ai été un peu juste en temps (notamment car le robot aspirateur n’avait plus de batterie et que j’ai du passer le balais !).

J’ai donc privilégier essentiellement la présentation des projets finis. J’ai donc sorti les swaps reçus lors de la porte ouverte à Bercy et je les ai accrochés côte à côte sur un tableau en liège. Merci à toute mes copines démo pour vos créations de talents. C’est une super occasion pour partager et échanger des idées. Sur la table, quelques cartes, mini-album, boîte et projets à venir.

Juste à côté des projets finis, j’ai installé un espace « Braderie ». J’avais pas mal de chose à vendre car mes petites étagères commencent à déborder. Tampons, papiers, perforatrices, kit de projet, j’avais rassemblé tout les objets dont je ne me sers plus. Certains sont partis, d’autre sont encore là… À la recherche d’un produit particulier ? Allez faire un tour sur mes ventes sur le bon coin.

Moment de réflexion confortablement installé

Enzo : « Maman je peux prendre un chocolat ? »

Moi : « Non c’est pour les personnes qui font les ateliers. Prend des myrtilles si tu veux. »

Avant ou après l’atelier, les participantes pouvaient s’installer dans le canapé pour feuilleter le catalogue tout en dégustant des petites douceurs « Incolor ». Un détail marrant, je voulais préparer du kiwi pour le côté limonade à la limette, mais je n’ai absolument pas eu le temps de les couper. Du coup, la case réservée au kiwi est restée vide, comme celle des œufs en chocolat qui s’est rapidement vidée.

Hier soir a eu lieu le tirage au sort de la tombola et c’est Éloïse qui a gagné le lot de papier « Coloriez-moi ». Je crois que son petit frère va être content.

Deux make&take ou « créations à emporter »

Enzo, 5 minutes plus tard :  » Maman, je peux faire l’atelier ? »

Moi : « Oui bien sûr installe toi. »

Enzo :  » Je pourrais avoir un chocolat après ? »

Noé, voyant Enzo faire l’atelier : « Maman, Enzo il va avoir un cadeau ? Moi aussi je veux faire l’atelier ! »

Ils perdent pas le nord ces deux là… La fin de l’histoire ne raconte pas comment je les ai renvoyé dans le jardin avec leur père !

Lorsque j’ai programmé la date de cette journée, j’avais prévu de proposer en atelier gratuit la réalisation d’une carte carrée construite avec les papiers de la collection « motif aux choix ». Ces papiers sont composés de motifs au style « enfantin » (appareil photo, champignon, dinosaure, crayon et pinceau) d’un côté et bicolor de l’autre. Personnellement je les trouve très facile à utiliser et ils permettent une grande diversité de création (kawai, fleuri, géométrique…). Je vous montrerai tout cela très bientôt.

Mais comme il est parfois difficile de se projeter dans le goût des autres, j’ai également réalisé une deuxième carte dans le même format mais avec un style et une technique complètement différente. Cette fois elles ont pu travailler avec la collection « fraîcheur florale » et les nouvelles incolor. L’utilisation des dies « Palais Oriental » permet aussi d’avoir un petit avant goût de l’atelier spécial collection « Orientale » du 17 juin à Coupvray.

Voilà pour cette petite histoire. Je crois que cette journée a plu aux participantes, en tout cas moi j’ai adoré et je suis à 100% convaincue de l’utilité d’un tel évènement. À quand la prochaine ? Pour la sortie du catalogue de Noël pourquoi pas ?

Enregistrer

Écrire un commentaire